Les différences entre Risque Systémique et Risque Spécifique


Lorsque l’on investit sur les marchés on s’expose inévitablement à un risque : celui de voir son capital plus ou moins diminuer alors qu’on espérait le faire fructifier.
Et même après une analyse fondamentale ou des techniques poussées, personne n’est à l’abri du risque…

On distinguera 2 principaux types de risques :

  • le risque systémique
  • et le risque spécifique.

Dans les 2 cas l’investisseur est soumis à des événements extérieurs imprévisibles.

Risque systémique

Le risque systémique représente le risque de marché.
Il est composé lui-même de plusieurs types de risques :

  • Le risque de change : variations des taux de changes et donc de la valeur de la monnaie d’un pays qui va se dévaluer et s’évaluer, ayant une influence positive ou négative sur l’import/export d’un pays
  • le risque des taux d’intérêts : variation de la capacité à se financer sur les marchés, on parle aussi de coût de financement
  • le risque de liquidité : un marché peu volatile sur lequel on risque de ne pas trouver de contrepartie en face pour réaliser ses ventes ou ses achats
  • le risque de bourse : mouvements boursiers à la hausse ou à la baisse en réaction à un évènement, par exemple la crise économique a fait chuter les marchés
  • le risque des matières premières : une hausse des coûts des matières premières sera défavorables pour toutes les entreprises du secteur industriel

Risque spécifique

Le risque spécifique est un risque qui est propre à un secteur ou encore à une entreprise.
Il peut être :

  • d’ordre réglementaire :modifications des lois en vigueur qui va avoir un impact sur l’activité des entreprises concernées
  • concerner la solvabilité d’une entreprise : ex. dépôt de bilan d’un débiteur important qui ne peut rembourser même après le solde de l’ensemble de ses actifs
  • et enfin il peut être lié au risque opérationnel : bug, erreur humaine, cas de malveillance, etc.