Analyses fondamentales sur le Forex


Sur le Forex, la majorité des traders utilisent l’analyse technique. En effet, cette méthode se base davantage sur l’interprétation que sur les connaissances. En analyse fondamentale, il faut savoir analyser les différents indicateurs économiques, les politiques budgétaires et monétaires. Le trader doit comprendre les mécanismes qui mèneront à l’appréciation ou la dépréciation d’une devise par rapport aux autres. Il pourra alors fixer un objectif de cours théorique et prendre position sur le Forex.

Analyses fondamentales sur le Forex

L’analyse fondamentale est davantage utilisée par les professionnels et notamment les hedge funds. Ces derniers ont crée des algorithmes de trading qui intégre les différentes nouvelles économiques et prennent position instantanément sur le marché des devises. C’est ce que l’on appelle le trading haute fréquence qui à l’origine d’une grande partie des mouvements de volatilité sur le Forex. Cette méthode de trading viens aujourd’hui compliquer les tâches des analystes. En effet, on voit régulièrement une parité de devise aller dans le sens inverse de la tendance qui aurait du découler d’une nouvelle économique. Toutefois, cela se vérifie sur le court terme mais sur le long terme, l’analyse fondamentale reprend ses droits.

C’est pour cette raison qu’il est déconseillé pour les traders forex particuliers de traiter les nouvelles économiques. Nombreux sont attirés par les possibilités rapides de gain mais à terme, le trader est toujours perdant. Aucun logique n’est parfois visible sur le très court terme, au moment de la publication de la news. De plus, avec la volatilité qui en découle, les stops de protections sont souvent atteints même si le cours finit par aller dans le sens prévu.

L’analyse fondamentale doit donc être utilisé sur une vision moyen/long terme. L’analyse des chiffres sur l’inflation, le produit intérieur brut (PIB), le chômage sont autant de variables qui ont un impact très important sur le long terme. Pour analyser les données, il est conseillé de regarder la tendance du chiffre et non le chiffre lui même.